Foyer Rural

Présidente : Véronique Raymond.

Trésorière : Elise Ginez

Secrétaire : Cécile Marsales

L’exposition sur l’école a connu un réel succés

Deux jours de fêtes à La Chapelle

Sous un beau soleil, 22 équipes ont disputé le concours de pétanque le samedi après-midi, qui a été suivi d’une soirée barbecue.

Le dimanche matin,  une trentaine de personnes ont pris le départ pour la marche champêtre d’environ 6 km, sur les sentiers ombragés de la commune. En fin de matinée dépôt de gerbe au monument aux morts avec la participation du comité local FNACA, suivi du pot de l’amitié.

Une centaine d’exposants étaient présents pour le vide-grenier qui a attiré de nombreux chineurs du dimanche. C’était la fête aussi pour les plus jeunes avec la structure gonflable, les stands de pêche et de tir. Après midi musique traditionnelle avec « couine en do et cha danse » groupe de Voutezac. Invité à la fête, de l’artisanat d’art en bois avec deux artistes corréziens. Stéphane Hugonie, sculpteur sur bois de Sainte-Fortunade et Christian Vergne chapellois (installé à Pré de Lafon), passionné d’horlogerie et d’ébénisterie. Cet horloger de formation est fabricant d’horloges uniques entièrement réalisées en bois, noyer et merisier, la seule pièce métallique est le poids qui peut être également en terre-cuite. Les curieux ont pu s’approcher de son stand pour admirer quelques spécimens et l’écouter parler de son remarquable travail d’artiste.

A retenir aussi de cette fête votive, la présentation en extérieur, d’une exposition sur l’école du bourg, fermée depuis vingt ans. Des panneaux retraçaient l’histoire de l’école en général et l’implantation de l’école sur la commune à la fin du XIXe siècle. Panneaux avec textes et photos avaient été préparés par Véronique, Présidente du club d’après ses recherches personnelles et au travail en amont de Michèle Castagné ainsi que la participation d’anciens Chapellois. L’exposition a reçu la visite de Mme Bessot, institutrice à la chapelle de 1970 à 1999. Les nombreuses photographies de classe, ont fait faire un bond dans le passé aux  habitants qui ont pu se reconnaître ou reconnaître des membres de leurs familles.

Quatre candidats ont été récompensés pour leur participation au concours « Raconte ton école », à noter le magnifique poème de Paulette sur son école : «…Quand en raison de trop peu d’écoliers, la porte à tout jamais s’est fermée… »